Expertise médicale. Expertises médicales. La régionalisation est dans l’air du temps en Belgique. C’est tout naturellement que les spécialistes de l’évaluation du dommage corporel sont convenus de conserver une entité fédérale représentative et de créer deux associations régionales actives. Ainsi sont nées BENEVERMEDEX chez les néerlandophones et l’Association Belge Francophone du dommage corporel, en abrégé ABEFRADOC. Cette ASBL répond à un souhait général de vrai compagnonnage: comité exécutif restreint travaillant de manière amicale, pragmatique et efficace, contacts plus fréquents et plus personnels avec les médecins géographiquement éloignés de ce comité, meilleure circulation de l’information. Si la manière a changé, les buts sont restés les mêmes mais les démarches pour y parvenir sont plus directes. En outre, un souci d’économie n’y est pas étranger. Ainsi, les grands congrès de jadis, certes de qualité mais chronophages et coûteux, sont remplacés par des colloques porteurs d’un message aussi important mais dénués d’un faste inutile: autres temps, autres mœurs. Les colloques assurent, de même que la Revue belge du dommage corporel Consilio manuque, la formation continue des experts de cette discipline, formation que nous dispensons pour sa plus grande part. Y contribue également le fait qu’ABEFRADOC regroupe, outre les médecins experts sans distinction de mandant, des avocats, des juristes, des assureurs. L’intégration des expériences dans des domaines connexes est un enrichissement pour tous. La nécessaire protection du titre d’expert, le maintien de bonnes conditions d’exercice de notre discipline, le souci de son avenir sont des préoccupations de chaque instant. Ambitieux, ces buts sont réalisables si nous conservons notre enthousiasme, notre cohésion et notre solidarité. Notre site Web, moderne et performant, est pour tous les membres d’ABEFRADOC un lien pratique; il est en outre un relais vers les associations européennes de même objet. Sans oublier nos racines, nous sommes ouverts aux apports des autres et nous nous donnons les moyens d’être connus et de participer aux mouvements d’idées, ceux qui conditionnent le progrès.

A B E F R A D O C

Association Belge
Francophone
du Dommage Corporel asbl




 

MOT DU PRESIDENT


Septembre, rentrée scolaire pour les enfants et pour nous aussi reprise des activités. En réalité pour beaucoup d’entre nous peu d’arrêt, juste un ralentissement. Dans le passé, notre activité s’arrêtait souvent pendant les vacances. Maintenant, comme dans l’industrie, notre job s’effectue en « flux tendu ». Vite est devenu la règle absolue de nos missions. « Bien » dépend de nous. Cette qualité est-elle méritée par nos interlocuteurs? Il y a peu, j’aurais répondu sans hésiter non. Depuis quelques mois et suite à nos différents contacts avec les compagnies, on peut observer certains changements de comportements à notre égard. Un peu plus de considération et chez quelques plus rares des ouvertures concernant les honoraires.

A ce sujet, vous savez qu’une commission a été créée au sein de l’Abefradoc lors de la dernière AG. Elle va mettre en évidence de manière « scientifique » la non revalorisation de nos honoraires depuis des années. Ce scandale, car c’en est un, doit cesser. Notre travail, le plus souvent de qualité, doit être revalorisé. Cette démarche reste pour nous un objectif essentiel.

Notre autre mission est la formation continue indispensable au maintien de ce niveau professionnel auquel nous tenons. Certains, malheureusement, ne l’ont pas encore compris. Nous en prenons comme témoin le trop faible nombre de membres présents aux derniers colloques. Vraiment trop faible…

Pour corriger cela le 5e Colloque de l’Abefradoc va vous combler. Nous le préparons activement.

Bloquez dans votre agenda la date du 25 novembre et venez au Château de Franc-Waret à Fernelmont pour écouter des spécialistes du traumatisme crânien chez l’enfant et partager une table ronde de très haut niveau à propos de deux cas concrets. Trois médecins et deux avocats de grande expérience vont débattre librement de deux dossiers qui vont leur être soumis très prochainement. Même si les dossiers de traumatismes craniens ne sont, heureusement, pas trop nombreux, nous avons tous été stressés en abordant ce type de cas à haute répercussion humaine et financière.
b Venez nombreux vous enrichir, donner votre avis et par la même démarche témoigner intérêt à votre association.

Au plaisir de vous revoir le 25 novembre. Le préprogramme est disponible avec formulaire d’inscription en première page du site.

Jean-Pierre HUSKIN
Président



Retour en haut de la page
  haut